Imprimer

Cérémonie d'inauguration du Mur des Disparus

intro-00

Dès 7h30, ce dimanche 25 novembre, les 72 bénévoles en charge de l’accueil et de la sécurité étaient en place, prêts à accueillir les participants.

Près de 8000 personnes allaient être présentes à cette cérémonie.

Dès 8 heures, on notait une forte affluence et notamment l’arrivée des 25 bus annoncés qui en respectant cet horaire matinal permettaient ainsi à leurs passagers de regagner calmement l’un des deux sites aménagés pour la cérémonie.

Les familles de Disparus et les autorités étaient installées au plus près du Mémorial tandis que tous les autres participants se regroupaient sur des gradins et chaises mis en place devant un écran géant sur lequel ils allaient suivre toute la cérémonie en simultané, depuis Place Jean Moulin, à 200 mètres du Mémorial.

Le secrétaire d’Etat passait en revue les troupes et la musique de la Légion étrangère devant le monument érigé à la mémoire des 53ème et 253ème Régiments d’Infanterie de Perpignan.

C’est justement devant cette place Jean Moulin que la manifestation débutait avec l’arrivée d’Alain Marleix, Secrétaire d’Etat aux Anciens Combattants accueilli par Jean-Paul Alduy, maire de Perpignan, Jean-Marc Pujol, 1er adjoint de Perpignan, Jacqueline Irles députée, Renaud Bachy, président de la Mission interministérielle aux Rapatriés, Hugues Bousiges, préfet des Pyrénées-Orientales, Louis Durand de Corbiac, délégué militaire départemental, Thierry Rolando, président national du Cercle algérianiste, Suzy Simon-Nicaise, vice-présidente nationale et présidente du Cercle algérianiste des Pyrénées-Orientales, ainsi que de nombreux élus.

Puis, le cortège des officiels précédé des 56 exécutants de la musique de la Légion se rendait à pied au jardin Mère Antigo où est érigé le Monument. Ils étaient attendus par plus de 1200 membres de familles de Disparus, les autorités religieuses et la presse venue très nombreuse dont TV3 (télévision espagnole), TF1, France3, etc.

 

L’arrivée de la Musique de la Légion suivie des officiels, fut saluée par des applaudissements auxquels succédait immédiatement un remarquable silence.

L’émotion était déjà au rendez-vous. La tramontane glaciale qui soufflait pourtant très fort ne réussissant pas à briser ce lien invisible qui nous unissait déjà très fort les uns aux autres.

 

L’assistance, ‘‘illuminée’’ ça et là par les tâches d’or des couvertures de survie distribuées aux plus fragiles par la Croix Rouge tant il faisait froid, était très attentive et à l’évidence quelque peu anxieuse.

 


PROGRAMME

Durée heures pour la céremonie officielle.

De 11h30 à 17h Defilé des 8000 participants

 

 Musique : Légion étrangère

• Remerciements : Suzy Simon-Nicaise , Vice-pésidente- nationale du Cercle algérianiste, présidente du Cercle algérianiste des Pyrénées-Orientales

• Lecture de la lettre d’un fils à un père disparu : Robert Domenceh, fils de Disparu

 Hommage aux Disparus : Suzy Simon-Nicaise 

 Allocutions :

    1. Jean-Marc Pujol, maire-adjoint de Perpignan

    2. Thierry Rolando, président national du Cercle algérianiste

    3. Jean-Paul Alduy, sénateur-maire de Perpignan 

    4. Alain Marleix, secrétaire d’Etat aux anciens combattants

• Dévoilement du Mémorial par : Josette Gonzales, fille de Disparu, Olivier Lemerre, frère d’un militaire disparu et Djelloul Mimouni représentant la communauté harkie

 Dépôt de gerbes

 Minute de silence

 Musique : Légion étrangère

• Défilé des familles de Disparus devant le Mémorial pendant la lecture de tous les noms inscrits.

 

tribune-officiels

De gauche à droite : Louis Durand de Corbiac, Thierry Rolando, Hugues Bousiges, Alain Marleix, Jean-Paul Alduy, Jacqueline Irles, Suzy Simon-Nicaise, Jean-Marc Pujol.

 


portrait-robert-garidouLes officiels installés, Monsieur Robert Garidou maître de cérémonie du Cercle algérianiste des Pyrénées-Orientales, donnait le coup d’envoi en annonçant "Mesdames, messieurs, la Musique de la Légion étrangère."

Après ce moment de solennité qui sonnait le début de cette inauguration, Robet Garidou donnait la parole à la présidente du Cercle algérianiste des Pyrénées-Orientales qui dans son premier discours allait rappeler les initiatives communautaires prises en faveur des Disparus depuis 45 ans et adresser ses plus vifs remerciements à tous ceux qui avaient permis l’organisation de l’événement qui nous rassemblait si nombreux ce 25 novembre à Perpignan.

 legion-inauguration

Mémorial National

Plus de 2300 noms gravés en mémoire des Français civils et militaires disparus en Algérie (1954-1963)

Centre de Recherche

Collecte témoignages et documents relatifs aux disparus et aide les familles dans leur recherche