Imprimer

Robert Navarro

Associe a la categorie Disparus avant le 19 mars 1962

Le 28 février 1957,
Sur la route de Tizi-Ouzou

Témoignage de son épouse, Madeleine, née Malonda.

Circonstances de l’enlèvement relatées dans le journal L’Écho d’Alger du 29 février 1957 :

« Hier, vers 16 heures, M.-Navarro, chef de district de l’E.G.A., et un de ses employés, M. Benavente, à bord de la « 2 CV » de service, partirent inspecter un chantier qui fonctionnait depuis le matin. À 2,5 km de Tizi-Ouzou, des rebelles leur ont tendu un guet-apens, et les ont enlevés. Ils ont incendié la « 2 CV » ainsi que le camion du chantier. Des employés musulmans qui étaient de service sur le chantier ont regagné Tizi-Ouzou par leurs propres moyens. Ils ont déclaré n’avoir rien vu ni rien entendu. La gendarmerie les interroge. Cet enlèvement a jeté la consternation à Tizi-Ouzou. Des recherches ont été aussitôt entreprises. Vingt individus ont été retenus… ».

Extrait de lettre, adressée le 29 octobre 1965, à Mme Navarro, par le secrétaire d’État chargé des Affaires algériennes, Jean de Broglie :

«… Comme suite à votre lettre du 1er septembre 1965, au sujet de la disparition le 28 février 1957 aux environs de Tizi-Ouzou, de votre mari, M. Navarro Robert, chef du district d’Électricité et Gaz d’Algérie, j’ai l’honneur de vous faire connaître que des premiers éléments de l’enquête à laquelle j’ai fait procéder, il ressort que M. Navarro Robert, serait décédé deux mois après son enlèvement, par des éléments du F.L.N… J’attends des informations complémentaires, dont je ne manquerai pas de vous faire part… ».

Depuis ce courrier,…
 
Robert Navarro
Robert Navarro, 34 ans

Mémorial National

Plus de 2300 noms gravés en mémoire des Français civils et militaires disparus en Algérie (1954-1963)

Centre de Recherche

Collecte témoignages et documents relatifs aux disparus et aide les familles dans leur recherche