Imprimer

Paul Debrincat

Associe a la categorie Disparus avant le 19 mars 1962

Septembre 1958,
Aux environs de Collo

Témoignage de son ami Paul Isel.

Paul Debrincat avait 20 ans. Il habitait Collo, petit port du Constantinois, où il était instructeur dans l'enseignement primaire depuis un an. Brun, de type méditerranéen, c'était le-«-beau gosse-» qui faisait tourner la tête de toutes les filles. Comme dans beaucoup d'autres villes et villages de cette région particulièrement dangereuse, il était interdit de sortir de l'agglomération. Même les convois militaires étaient souvent attaqués. Le seul espace de liberté, c'était la mer… Paul, ou plutôt-«-Paulo-» comme on l'appelait, profitait à fond de cette possibilité d'évasion. C'était un adepte de la chasse sous-marine, et il avait l'habitude d'explorer toute la côte à la recherche de dorades ou de mérous, s'aventurant souvent bien au-delà des limites autorisées. Un jour de septembre-1958, alors qu'épuisé par des plongées incessantes il était monté se reposer sur un rocher de la côte, des hommes en armes ont surgi silencieusement derrière lui et l'ont emmené dans le maquis… Il aurait par la suite parait-il fait parvenir une lettre à sa famille, comme quoi il était prisonnier de l'A.L.N., puis plus rien…

Paul Debrincat avait 20 ans.

Mémorial National

Plus de 2300 noms gravés en mémoire des Français civils et militaires disparus en Algérie (1954-1963)

Centre de Recherche

Collecte témoignages et documents relatifs aux disparus et aide les familles dans leur recherche