Imprimer

Prix littéraire algérianiste « JEAN POMIER » 2015

Écrit par CINI. Associe a la categorie Prix littéraire "Jean Pomier"

Le jury du Prix littéraire algérianiste réuni à Narbonne en octobre a décerné :

Le Prix algérianiste "Jean Pomier" 2015
à
Hubert Ripoll
pour
" Mémoires de là-bas "

Editions de l'Aubes

 

2015 Prix Jean Pomier

Hubert Ripoll nous livre là, en psychologue, un recueil de confessions spontanées, sincères, souvent révoltées, parfois amères, désabusées mais concordantes. Elles révèlent, en détails précis, ce qu'aucun livre d'histoire ne saurait traduire: la souffrance de ceux qui ont connu l'exil et le ressenti chez leurs descendants. Ce témoignage à vif, écrit avec franchise, qui ne s'encombre pas de jargon psychanalytique, donc accessible à tous, fait retentir encore un écho profond chez ceux qui ont vécu cette rupture et ses prolongements.

 


Le Prix algérianiste du roman
à
Marie-Lou Lamarque
pour
" Civilités barbares "

Editions L'Harmattan

2015 Prix du roman

Un livre riche d'une qualité d'écriture où se succèdent des vies de femmes et, à travers elles, se retrouvent une terre et une histoire. Mme Lamarque mêle son érudition historique à ces parcours de vies qui n'en restent pas moins remarquables. Les détails, justement observés, y sont très nombreux et précis. Rien n'est oublié: les rites de chaque groupe, les expressions, les habitudes de vie, les croyances. Un souci de tableau complet, y compris la traversée des moments d'insurrection et de crimes, donne à ce roman une dimension historique très documentée, réaliste et sentie profondément. Un hommage rendu aux femmes dont le rôle primordial sur la terre d'Algérie, n'a pas toujours été connu.

 


La distinction algérianiste "Témoignage"
à
Pierre Décaillet
pour
" Les conquérants du monde ancien "

Editions N7

2015 Distiction algerianiste

Dans ce récit fidèle aux documents retrouvés, emblématique de bien des vies sur la terre d'Algérie, Pierre Décaillet a reconstitué ici, la rencontre improbable et l'itinéraire de ses deux arrière-grands-pères: Barthélémy Mélia et Nicolas Décaillet. Ce récit familial plein de vie, de rencontres heureuses et d'épreuves nombreuses, donne une idée du courage, des audaces des pionniers sur cette terre d'Afrique. Partis de rien, ils n'eurent de cesse d'innover et de travailler à l'accession d'un pays à la modernité, dans le respect des valeurs humaines et chrétiennes.

Actions Culturelles

Le Cercle : une communauté de recherche et un soutien à la création

Sauvegarder, défendre et transmettre la mémoire

Les actions principales menées par le Cercle algérianiste :