Imprimer

Prix littéraire algérianiste « JEAN POMIER » 2017

Écrit par CINI. Associe a la categorie Prix littéraire "Jean Pomier"

Le jury du Prix littéraire algérianiste réuni à Narbonne en octobre a décerné :

Le Prix algérianiste "Jean Pomier" 2017
à
Christophe Campos
pour
"Fleurus en Oranie 1848-1962"

Editions Riveneuve

2017 Prix Jean POMIER

L'ouvrage, d'environ 350 pages, est illustré d'une cinquantaine de cartes et d'images. Il s'adresse à des lecteurs connaissant bien Fleurus ou souhaitant le connaître.
Cette micro-histoire est fondée sur des documents d'archives, de presse et de famille, sur de nombreux entretiens avec des habitants du village de l'époque (« rapatriés » ou vivant sur place), sur des contributions au Forum du site www.fleurusalgerie.fr, et sur les souvenirs de l'auteur. Il n'existe aucun ouvrage de cette amplitude ni de cette précision sur un village d'Algérie lors de la présence française. L'histoire en est bien servie par des historiens de valeur (Agéron, Laffont, Jordi et bien d'autres). Mais malgré des efforts fragmentaires pour réveiller le souvenir de tel ou tel village, aucun chercheur n'a eu le temps ni la patience d'en explorer le détail. Une telle étude permettra de mieux comprendre les circonstances locales dans un pays aux horizons très variés, colonisé selon des modes très différents, et peuplés à partir de pays et de régions distincts.

 

Christophe Campos est né à Fleurus (près d'Oran),dans une famille d’origine hispano-franco-anglaise, élève au Lycée Lamoricière, lauréat du prix du Concours général, il a vécu en Algérie, en France, en Angleterre, en Irlande et en Norvège. Traducteur de Sauvy vers l’anglais et de Laslett vers le français, il a enseigné les langues et littératures anglaise et française, l’histoire des idées et l’histoire du théâtre dans les universités de Cambridge, Maryland, Sussex, Oslo et Dublin. Il a dirigé pendant un quart de siècle l’Institut britannique de Paris (Université de Londres) ainsi que sa revue bilingue Franco-British Studies. Avec la monographie communale de son village natal "Fleurus en Oranie 1848-1962", résultat de huit années d'un travail d'historien, il rend hommage aux pionniers de l'Algérie française. 

Actions Culturelles

Le Cercle : une communauté de recherche et un soutien à la création

Sauvegarder, défendre et transmettre la mémoire

Les actions principales menées par le Cercle algérianiste :