Articles

Imprimer

Décembre 2009

Écrit par Administrateur. Associe a la categorie Satisfecit et Cartons Rouges


Notre carton rouge va incontestablement, comme l’a rappelé notre président national lors du congrès d’Aix-en-Provence, au chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy, dont aucun engagement n’a été tenu envers les rapatriés depuis son élection.

Quelques satisfecits mérités doivent être attribués.

Satisfecit à Jean-Marc Pujol, tout d’abord, nouveau maire de Perpignan et algérianiste, dont le soutien au Mémorial des Disparus n’a jamais failli. Jean-Marc Pujol, dès son élection en remplacement de Jean-Paul Alduy, a précisé sa fierté d’être Français d’Algérie, ce qui lui a valu les foudres de France 3 qui n’a pas manqué de le qualifier d’extrémiste.

Satisfecit aussi pour le député maire d’Aix-en-Provence, Maryse Joissains-Mansini qui a soutenu l’organisation du congrès et, dans son intervention du 24 octobre dernier, a souscrit aux propos du Cercle algérianiste relatif à l’absence de gestes du chef de l’Etat à notre endroit.

Enfin, satisfecit au député de Béziers, Elie Aboud qui poursuit son travail parlementaire en faveur d’une reconnaissance de nos drames.
Nota bene : nous serons amenés à commenter dans notre édition de mars 2010, la toute récente décision de l’État attribuant la qualité de « morts pour la France », aux victimes de la rue d’Isly et aux disparus.