Articles

Imprimer

CVR du 9 Mai 2006 : 8 Mai à Setif, vu par la TV «France» 2

Écrit par Michel Lagrot. Associe a la categorie Le Comité de Vigilance et de Riposte (CVR)

8 Mai à Setif, vu par la TV «France» 2

 


Les crachats sur la France d’Outre Mer n’ont pas manqué ces derniers temps, sur cette chaine dont c’est l’un des charmes permanents que de cultiver la désinformation historique sans admettre aucune réplique . Mais toute occasion est bonne....

La célébration du 8 Mai 1945 était donc l’occasion rêvée pour ce faire ( les autres chaines publiques ont eu tout de même la pudeur de s’abstenir...) à propos des « massacres » de Sétif. Terme sur lequel nous serions bien d’accord si il couvrait l’ensemble de l’évènement ; mais bien sur il n’a été question que de la répression, sans  qu’un seul instant soit donnée la raison de cette répression... rappelons tout de même que, avant que l’autorité française réagisse ce jour là, des foules musulmanes fanatisées se sont ruées en désordre sur tout ce qui était français, exterminant une population de petites gens totalement innocents et sans aucune défense dans des conditions d’atrocité inégalable. Pas un mot de ces massacres !

Sur la répression, les pires absurdités ont été répétées : les « 15 à 20 000 morts », chiffre totalement invraisemblable et démenti par toutes les études historiques ( mais mythifié à 45 000 par la propagande du FLN ) ; les fours crématoires de Guelma, invention postérieure de 50 ans aux évènements ( mais confortée par une photo de four à chaux ! ) et j’en passe !
Quant à la  férocité ( sic ) de ladite répression, et si l’on veut s’en faire une idée, un seul chiffre éclaircira le débat :  l’épilogue judiciaire de l’évènement fut de 99 condamnations à mort dont 22 seulement furent exécutées ! sur les 400 condamnations aux travaux forcés, aucune ne fut suivie d’effet puisque, moins de 2 ans après, les assassins étaient amnistiés....le tout sur 45 000 insurgés...

Pour ajouter à l’infamie, la seule déclaration publique produite dans cette émission venait d’un haut responsable barbaresque réclamant bien sur la repentance de la France.. et sans doute les dollars qui font suite ?

Mais comment s’étonner : pour évoquer ce drame français, la chaine Fr.2 avait poussé la provocation jusqu’à tourner le document en Algérie avec un commentateur algérien ( de nationalité ou d’origine, peu importe ). Exactement comme si, pour raconter Oradour sur Glane, on filmait à Berlin un documentaire commenté par un Nazi, avec discours de Goebbels à la clef !....

Hyères le 9/5/06
Le responsable CVR,
M.Lagrot