Articles

Imprimer

CVR du 5 Février 2006 : ARTE crache sur l’Empire (bis repetita)

Écrit par Michel Lagrot. Associe a la categorie Le Comité de Vigilance et de Riposte (CVR)

ARTE crache sur l’Empire (bis repetita)


Dans la longue et récente série télévisée toutes chaines « J’irai cracher sur l’Empire », il ne manquait que le crachat ARTE. Lacune comblée! Donc le I° février, la chaine franco-allemande nous a servi un document intitulé «  Les trois couleurs de l’Empire », prétendant exposer plus particulièrement « l’évolution de l’idéologie colonialiste » dans l’Histoire : colonialiste et non colonisatrice, ce qui était déja condamner avant d’avoir jugé. Démarche totalitaire confirmée par le contenu de l’émission...celle-ci, fort bien faite sur le plan journalistique contrairement aux tables rondes des autres chaines, interviewait séparément différents historiens ou présumés tels, presque tous évidemment  triés sur le volet de la pensée unique, ainsi que quelques acteurs du drame algérien comme Boualem ou le colonel Meliani. Mais, dans ce document consacré aux colonies, pas un seul colonisateur, ni d’ailleurs un seul colonisé ne font entendre leur voix...cachez ces témoins que je ne saurais entendre ! rendons tout de même grâce à ARTE de ne pas avoir amalgamé, comme d’autres, l’esclavage avec le processus de la colonisation...

On a donc subi en ouverture Bruno Etienne, sommité ( en France tout est possible ! ) de la fac d’Aix en Provence, grand spécialiste de la falsification des chiffres, nous sortant la fable de l’Algérie grenier à blé ....en 1830, comptabilisant les fers à chevaux pour nous prouver l’existence de l’industrie métallurgique algérienne à l’époque de la conquête ( pourquoi pas des hauts fourneaux ?), et nous assénant la création d’un pacte sur les prisonniers établi par Abd-el-Qader, avant la convention de Genève !  ..mais en oubliant les prisonniers français massacrés par lui à Sidi-Brahim. D’autres énormités ont suivi ...

Quelques auteurs du XIX° siècle faisaient l’objet de citations tronquées et partielles choisies pour leur caractère critique à l’encontre des modalités de la conquête, venant d’auteurs  qui avaient des opinions beaucoup plus nuancées et nullement opposés à son principe, comme Tocqueville, ou franchement favorables comme Fromentin....procédé classique de la désinformation, largement utilisé ici. Comme l’amalgame systématique entre la conquête et la colonisation, c’est-à-dire entre deux situations totalement opposées, mais ici volontairement confondues.

Le reste à l’avenant : La très marxiste Rey-Goldzeiger nous ressort le coup des «meilleures terres » : vous prenez des zones de cailloux et de marécages en friche depuis des siècles, vous les faites mettre en valeur par trois générations de colons qui y laissent leur peau pour la plupart, et il en résulte du blé ou des vignes, cela s’appelle « accaparer les meilleures terres » des Arabes ! chanson connue.....la célébration de 1930 en Algérie prétendument vécue comme une humiliation par les musulmans alors que tous les documents historiques nous disent le contraire...un certain Gilhaume, se disant anthropologue, dénonce la lutte de la France contre l’Islam en Afrique du Nord, y voyant l’esprit des croisades ! monstuosité historique, puisque au contraire la III° république a favorisé l’islamisation de populations bien tièdes, pour contrer toute action de l’église catholique.

Ce document n’était qu’un réquisitoire contre la France outre-mer, poussé jusqu’à la caricature : il n’était que de voir un certain Blanchard, très jeune et très ignare historien, dont la prestation  de commissaire politique était révélatrice : pour lui, le comble de l’horreur était de voir un drapeau français sur une mosquée... il ne s’est pas exprimé sur la présence d’un drapeau FLN sur une église en ruine. Il est vrai que la décolonisation n’était pas le sujet : dommage ! D’autres auraient peut-être remis les pendules à l’heure ....

A quand le document ARTE sur «  l’évolution de l’idéologie décolonisatrice » ? très bientôt, n’en doutons pas !


M.LAGROT
Responsable CVR
Hyères le 5/2/2006