Articles

Imprimer

CVR du 16 Août 2004 : Les media et la visite

Écrit par Michel Lagrot. Associe a la categorie Le Comité de Vigilance et de Riposte (CVR)

Les media et la visite

Nous avons évoqué dans une précédente note la conjuration du silence et la technique des désinformations qui ont accompagné la campagne de protestation contre la visite de Bouteflika, invité par le président de la république Française aux cérémonies commémoratives du débarquement de Provence en 1944. Ajoutons-y quelques considérations complémentaires.

Il était évidemment génant pour le gouvernement de laisser se développer un débat public risquant de laisser comprendre aux Français qui est réellement le Barbaresque et pourquoi il est indésirable aux yeux de ceux qui sont ses victimes, musulmans ou européens d'Algérie. Et puis, les gens qui connaissent l'histoire auraient pu faire des comparaisons embarrassantes : imaginez que quelqu'un s'avise que, après que le roi de France, au XVI° siècle, eut trahi l'occident assiégé en passant alliance avec le grand Turc, il avait livré Toulon et la cote provencale aux pirates de Barberousse, abandonnant à leur sort les esclaves français razzié par les barbaresques et semant le désordre sur la côte de France pendant un bon bout de temps...Ce quelqu'un pourrait réfléchir : Le Chef de l'Etat français de 1962 avait fait plus fort encore puisque, faute d'un introuvable Grand Turc, il avait livré la province d'Afrique à un gang d'assassins quasiment anonymes, et, quarante ans plus tard, son zélé successeur invitait à Toulon le pirate en chef qui les représentait, restant sourd à la voix de ses sujets indignés !

C'est pourquoi mieux valait le silence. Ce silence de la presse, d'ailleurs, c'est l'Omerta des sociétés mafieuses: le complice d'un crime ne parle pas....

Alors saluons le seul quotidien qui, de toute la presse française, a publié intégralement le texte de toutes les associations protestataires depuis le premier jour, et qui, régulièrement, évoque le Cercle algérianiste dans ses colonnes.. Merci, PRESENT

M.LAGROT
responsable CVR