Articles

Imprimer

CVR du 8 Août 2004 : Au sujet de l'article de Mr N. Barotte - Figaro du 7 août 2004

Écrit par Michel Lagrot. Associe a la categorie Le Comité de Vigilance et de Riposte (CVR)

Au sujet de l'article de Mr N. Barotte - Figaro du 7 août 2004

Monsieur le rédacteur en chef,

L'article cité en objet a été réalisé d'après une interview téléphonique de notre sociétaire M.DERTIE, et reproduit une somme d'inexactitudes ne correspondant en rien aux propos de M.Dertié, non plus qu'à l'opinion de notre association en général.

- Il eut été normal de rapporter que le débarquement de provence, comme les campagnes qui l'ont précédé, est parti d'une ville , Alger, Capitale de la France libre suivant l'expression de l'époque, qui fut le coeur de la préparation à la revanche sous l'énergique direction du Général Weygand, qu'il serait indécent d'occulter

- Nous sommes particulièrement choqués de voir le FLN et l'OAS mis sur le même plan : le FLN a commis pendant six ans des exactions sans exemples avant que l'OAS réagisse pendant sa brève existence de 18 mois par des attentats ciblés dont le nombre n'atteint pas 5% de ceux du FLN...

- Il est ahurissant de lire que le taux de mobilisation des Français d'AFN en 1943 était le même que celui des musulmans, alors que les Europeéns ont été appelés à hauteur de 16,5%, un record historique toutes guerres confondues, tandis que les musulmans du Maghreb étaient appelés en même nombre pour une population 15 fois plus importante. Erreur de 1 à 15 dans le taux affiché par votre article !

Il nous parait regrettable qu'une interview recueillie par téléphone puisse donner lieu à des " interprétations " aussi malveillantes, et que l'image du journalisme se trouve entachée, peut-être par l'initiative individuelle d'un professionnel peu averti...nous attendons de vous le rectificatif que l'honnêteté vous commande, bien sur.

Croyez, Monsieur le rédacteur en chef, à mes sentiments distingués

M.LAGROT
Responsable du CVR