Articles

Imprimer

CVR du 10 Juin 2004 : Même la Croix Rouge !

Écrit par Michel Lagrot. Associe a la categorie Le Comité de Vigilance et de Riposte (CVR)

Même la Croix Rouge !

La Croix Rouge Française a diffusé ces derniers temps un opuscule en bande dessinée pour sa publicité, intitulé " Henry Dunant, la passion de l'humanitaire ", lequel retrace la biographie du fondateur de la Croix Rouge et illustre les épisodes algériens de sa carrière. En effet, Henry Dunant fut partie prenante dans les entreprises suisses de colonisation agricole sur les Hauts Plateaux, histoire bien connue..

Cette brochure nous fait constater, outre les libertés prises avec l'Histoire, le conformisme profond et l'alignement idéologique que l'on a pu observer en diverses occasions de la part de la Croix Rouge, cette fois ci dans un domaine que nous connaissons bien. Henry Dunant a essuyé des échecs dans ses entreprises algériennes, relatées d'abord comme résultant du mécontement des colons ( dont il était ! ) vis-à-vis de son comportement bienveillant envers les indigènes, le tout assorti d'images oû les dits colons sont représentés à la façon des nababs cotonniers de Géorgie ou d'Alabama...pure invention !

A l'époque, le gouvernement français commençait à s'inquiéter du nombre d'étrangers installés dans cette nouvelle colonie française et avait toutes les raisons de refuser une concession à un citoyen suisse, surtout ne résidant pas sur place.. les colons n’y étaient pour rien, la bienveillance supposée du héros pour les indigènes non plus..

Plus loin, on peut voir des colons descendant un escalier officiel gardé par un spahi, gras, élégants, coiffés de panamas, cigare au bec, éliminant Dunant du conseil d'administration de la "Société algérienne"....faux et ridicule ! Outre que si Dunant fut éliminé, c'est à Paris, oû aucun colon n'avait droit à la parole ( tradition vivace jusqu'à l'indépendance du pays un siècle plus tard....) les colons algériens de l'époque étaient à mille lieues de cette insultante caricature.

Nous comprenons facilement qu'une présentation simplifiée de l'Histoire implique certains raccourcis; encore faudrait-il que ceux ci ne soient pas diffamatoires, et comme par hasard dans le sens des préjugés de notre époque, politiquement corrects jusqu'au bout du cigare.

Les Français d'Algérie n'ont pas la mémoire courte: nous nous souvenons parfaitement de l'époque oû ils étaient la cible d'un terrorisme atroce, et oû des indices concordants attribuaient à la Croix Rouge sur place des compromissions troublantes avec les plus sordides de leurs assassins du FLN, dans des circonstances oû ses préoccupations "humanitaires" prenaient une curieuse couleur. Cet organisme avait donné l'impression de se racheter quelque peu dans cette affaire lorsqu'il a enquêté sur les disparus de la période 1962, malgré ses résultas décevants, mais il est manifeste qu'il revient à son conformisme...institutionnel; ses "historiens" n'ignorent pas que, si un africain, un papou ou un esquimau sont intouchables au terme de la Loi et des convenances, il est loisible de cracher à discrétion sur les Français d'Algérie, race inférieure et diffamable à merci.

Il est peut-être utile qu’en soient avertis ces Français de deuxième zone, dont beaucoup sont des donateurs ; il y a des naïfs, même chez nous ! pas pour longtemps sur ce point, nous l'espérons...

A bon entendeur, Salut

Le responsable CVR
M.LAGROT

Hyères le 10/06/04