Articles

Imprimer

Le Cercle saisit la Haute Autorité de Lutte Contre les Discriminations à la suite des propos tenus par le Recteur Dalil BOUBAKEUR

Écrit par Administrateur. Associe a la categorie Le Cercle sur tous les Fronts

Le Cercle Algérianiste saisit la Haute Autorité de Lutte Contre les Discriminations
à la suite des propos tenus par le Recteur Dalil BOUBAKEUR,
dans Paris Match à l'égard des Français d'Algérie.


Dans son édition n°2932, du 28 juillet au 3 août 2005, le journal PARIS MATCH a consacré un long article à la vie du Recteur Dalil BOUBAKEUR, Recteur de la Mosquée de Paris.

Celui-ci a tenu, à l'égard de la communauté Pied Noire, des propos intolérables qui montrent une réelle volonté de jeter l'opprobre sur cette composante de la communauté nationale.

Ainsi, il est déclaré par l'Intéressé "les Français d'Algérie, dans leur ensemble, faisaient tout pour éliminer l'identité musulmane et que l'intolérance des Pieds Noirs lui était connue".

Il s'agit manifestement, qui plus est de la part d'un homme qui se présente comme un homme de paix et de religion, d'une volonté non seulement de nuire aux Français d'Algérie mais également de les désigner une fois de plus à la vindicte populaire en les dénonçant de manière collective comme coupables de ces agissements.

A l'heure même, ou un certain racisme anti-Pied Noir, à la lumière d'une actualité récente et sous l'effet des propos provocateurs et insultants du Président Algérien BOUTEFLïKA, resurgit, le Cercle Algérianiste décide de saisir la Haute Autorité de lutte contre les Discriminations pour qu'elle donne, aux propos du Recteur BOUBAKEUR, les suites appropriées.