Articles

Imprimer

Motion du Haut Conseil des Rapatriés sur la date de commémoratoin de la fin de la guerre d'Algérie

Écrit par Thierry Rolando. Associe a la categorie Le Cercle sur tous les Fronts

Motion du Haut Conseil des Rapatriés sur la date de commémoratoin de la fin de la guerre d'Algérie

41 ans après la fin de la guerre d'Algérie et le terrible drame de l'arrachement de tout un peuple à sa terre natale, le temps est, désormais, venu pour notre pays d'honorer dignement la mémoire de tous ceux, civils et militaires, qui ont fait le sacrifice de leur vie au cours de cette période.

C'est la raison pour laquelle, le choix d'une date de commémoration de la fin de la guerre d'Algérie qui puisse rassembler la nation dans le souvenir, est aujourd'hui plus que jamais indispensable.

Dans cette perspective, il importe d'écarter sans ambiguïté toute date qui serait perçue par notre communauté comme un rejet de ses souffrances, qui raviverait les blessures et attiserait les passions.

Le Haut Conseil des Rapatriés prend acte de la proposition de la Commission, instituée par le Gouvernement et présidée par Monsieur Jean FAVIER, de retenir le 5 décembre comme date officielle de la fin de la guerre d'Algérie.

II souscrit à cette proposition et demande à l'Etat

  • de prendre très rapidement les dispositions nécessaires à l'officialisation de cette date pour que se tienne le 5 décembre 2003, la première commémoration officielle de la fin de la guerre d'Algérie,

  • d'informer l'ensemble des élus et des responsables publics de la nation de ce choix,

  • de prendre l'engagement de réserver la présence des autorités, civiles et militaires, pour commémorer la fin de la guerre en Algérie, à cette seule date, à l'exclusion de toute autre.

Le Haut Conseil des Rapatriés considère que ces conditions sont indispensables pour que les intérêts moraux et historiques d'une communauté, livrée à l'exil, et victime de l'histoire, puissent être préservés et qu'enfin les coeurs et les esprits soient apaisés.