Articles

Imprimer

Communiqué de presse : L'ignoble réponse du maire de Marseille au président national du Cercle algérianiste

Écrit par Thierry Rolando. Associe a la categorie Communiqués de Presse

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Narbonne, le 20 août 2011

L’IGNOBLE RÉPONSE DU MAIRE DE MARSEILLE AU PRÉSIDENT NATIONAL DU CERCLE ALGÉRIANISTE

Monsieur Jean-Claude Gaudin sénateur-maire de Marseille s’étonne que le Cercle algérianiste puisse lui reprocher d’avoir reçu en grande pompe, à l’hôtel de Ville de Marseille, Zohra Driff la poseuse de bombes, responsable de l’attentat du Milk Bar à Alger.

Il argue du fait que nous aurions dû, par anticipation, l’informer du passé peu glorieux de cette dame et il déplore qu’aucun de ses adjoints responsables des relations avec les Rapatriés n’en aient été également informés.

Il conclu en considérant qu’après tout, les faits évoqués remontent à 1956 et ne sont plus présents avec la même acuité dans la mémoire collective française.

Cette réponse tout autant affligeante qu’insupportable du premier magistrat de la Ville symbole de l’accueil des Pieds-Noirs, appelle de notre part la réponse suivante :

• il est particulièrement désolant que le Maire de Marseille mette l’accent sur l’incompétence de ses propres élus en charge des Rapatriés et attende de l’extérieur qu’on veuille bien l’informer des crimes commis par Zohra Driff-Bitat.

• A l’approche du 50ème anniversaire de notre exode, ces faits criminels n’auraient selon Monsieur Gaudin, plus trace dans notre mémoire collective : les milliers de familles de victimes et les victimes vivantes
d’attentats meurtriers du FLN dont un grand nombre résident à Marseille, sont en droit de demander à Monsieur Gaudin s’il tient, par exemple, le même discours aux Arméniens de la Cité phocéenne en leur indiquant qu’après tout les massacres de 1915 ont bientôt un siècle et sont oubliés.

• Enfin, nous tenons à lui signaler que si lui feint d’avoir gommé de sa mémoire ces faits, pour sa part Zohra Driff dont nous suivons attentivement les déclarations, elle, n’a rien oublié et nourrit toujours une inextinguible haine à l’égard des Pieds-Noirs et des Harkis.

Monsieur le Sénateur-Maire, force est de constater, ne vous en déplaise, que vous ne vous êtes pas grandi par cette réponse qui, de toute évidence, atteste que : ce qui se pose avec moins d’acuité pour vous, c’est bien votre compréhension des drames des Français d’Algérie et leurs souffrances toujours aussi vivaces.
 

En cela, vous êtes le digne successeur de Gaston Deferre qui, il a près de 50 ans, voulait lui aussi passer les Pieds-Noirs à pertes et profits, en les ‘’ f…tous à la mer’’.

Thierry Rolando
Président national du Cercle algérianiste

PJ : Réponse de Monsieur Gaudin au Président du Cercle algérianiste

Association culturelle des Français d’Afrique du Nord


B.P. 213 – 11 102 Narbonne Cedex – Tél. 04 68 32 70 07 – Fax 04 68 90 78 05
Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


cp200811