Articles

Imprimer

Lettre ouverte à Patrick de Carolis - Documentaire « Les porteuses de feu »

Écrit par Thierry Rolando. Associe a la categorie Communiqués de Presse

Monsieur Patrick de CAROLIS
Président France Télévision 7 Esplanade Henri de France
75005 PARIS CEDEX 15

La Roche-sur-Yon, le 4 février 2008


Objet : Documentaire « Les porteuses de feu » sur France 3 Le samedi 26 janvier 2008


Monsieur le président,

Le samedi 26 janvier 2008 France 3 diffusait un documentaire algérien de Faouzia Fekiri intitulé «Les porteuses de feu», consacré aux poseuses de bombes de la bataille d'Alger.

Nombreux ont été les téléspectateurs, et en particuliers les Français d'Algérie, parmi lesquels figurent de nombreuses victimes du terrorisme, à être particulièrement blessés et choqués par la diffusion de ce document qui s'apparente à un exercice rare de militantisme de propagande.

Après France 2, en janvier 2007, avec «La Bataille d'Alger» d'Yves Boisset, c'est donc au tour de France 3, tout juste un an plus tard, de nous proposer un documentaire à la gloire des protagonistes algériens de cet épisode sanglant au premier rang desquels Yacef Saadi et Zohra Driff.

En présentant les poseuses de bombes des cafés et des restaurants d'Alger comme des héroïnes romantiques, sans qu'aucune place n'ait été faite et qu'aucune parole n'ait été accordée aux victimes civiles survivantes de ces attentats aveugles, qui tuèrent et mutilèrent plusieurs dizaines d'hommes, de femmes et d'enfants tous civils, France 3 a dépassé les limites de l'acceptable et a fait preuve du plus profond mépris à l'égard de ceux qui ont eu à souffrir dans leur chair.

Il est déplorable que France 3 ait cédé à cette tendance ambiante de repentance qui consiste à proposer une oeuvre télévisuelle manichéenne présentant les bourreaux comme des victimes et laissant dans l'ombre les souffrances des pieds-noirs.

A l'heure même où le terrorisme barbare rallume ses feux en Algérie, il est inacceptable qu'une chaîne publique ait cru bon, à nouveau, offrir une tribune, sans aucun élément critique, aux poseuses de bombes de la bataille d'Alger qui, à ce jour, non seulement n'ont rien renié de leurs crimes mais les revendiquent avec cynisme.

C'est la raison pour laquelle, la Fédération nationale des Cercles algérianistes forte de 8 000 adhérents, en pleine concertation avec les autres grande Confédérations de rapatriés, demande à ce que vous puissiez recevoir officiellement une délégation de représentants de notre communauté et de victimes afin que, non seulement vous soient exposées les souffrances et les douleurs de ceux et celles qui ont été victimes du terrorisme, mais envisager avec vous les possibilités de présenter, au titre de l'équité de l'information, un point de vue des victimes du terrorisme du FLN.

Nous sommes convaincus que vous aurez à coeur de prendre en considération cette demande qui est celle de toute la communauté de rapatriés d'Algérie mais aussi de très nombreux téléspectateurs soucieux d'un équilibre de l'information.

Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes sentiments distingués.


Thierry Rolando
Président national du Cercle algérianiste


Association culturelle des Français d'Afrique du Nord


B.P. 213 - 11 102 Narbonne Cedex - Tél. 04 68 32 70 07 - Fax 04 68 90 78 05