Articles

Imprimer

Lettre ouverte à Mme Taubira

Écrit par Thierry Rolando. Associe a la categorie Communiqués de Presse

Perpignan, le 10 janvier 2014
 
 
Madame le Ministre,

Vous avez été amenée, ces dernières semaines, à prendre position de manière officielle contre les inacceptables propos qui ont eu pour objet de stigmatiser et de développer la haine à l'encontre de certaines communautés présentes dans notre pays.
 
 
Le Cercle algérianiste, première association nationale de Français d'Algérie, souhaite appeler votre attention sur la recrudescence de propos stigmatisants et discriminatoires dont font l'objet les Pieds-Noirs, depuis quelques semaines, dans les médias et en particulier sur la chaîne publique, France Inter.

C'est ainsi que le Cercle algérianiste a officiellement déposé plainte le 10 Décembre dernier auprès du Procureur de la République de Paris, pour «provocation à la discrimination, à la haine ou la violence à l'égard d'un groupe de personnes, à raison de leur origine ou de leur appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée» contre le politologue Thomas Guénolé.
 
Celui-ci a tenu, en effet, le 8 Juillet dernier, lors du journal de 13h de France Inter, des propos insupportables imputant aux Pieds-Noirs un racisme entretenu culturellement :
 
« C'est un fait que, culturellement, le racisme est quand même plus développé dans le Sud de la France. Cela s'explique en partie, il faut dire les choses, par le fait qu'il y a une très forte communauté pied-noire dans le Sud de la France », a t-il affirmé.
 
Nous déplorons que, contrairement à d'autres cas de stigmatisation avérée, concernant d'autres communautés, aucun responsable public ne se soit exprimé pour condamner ces propos inacceptables qui visent à jeter l'opprobre sur une communauté. Il faut savoir que les propos de Thomas Guénolé s'ajoutent à ceux, récents, caricaturants et insultants, d'Eva Joly, du président du CRAN, de Stéphane Bern et de bien d'autres encore.
 
Les Français d'Algérie ne sauraient accepter d'être traités comme une catégorie à part qui pourrait être insultée à loisir par des responsables publics, médiatiques ou du monde artistique.
 
Votre vigilance doit être la même pour condamner les propos haineux et stigmatisants tenus à l'égard des uns comme des autres.
 
Nous déplorons, dans le cas qui nous préoccupe, votre silence assourdissant ; toutes les communautés ont droit, Madame le Ministre, au même respect et à la même dignité morale.
 
Nous souhaitons donc connaître votre position sur le grave dérapage du politologue précité, dont les propos sont porteurs de haine à l'encontre d'une communauté bien identifiée, les Pieds-Noirs, ainsi que les mesures que vous entendez prendre pour qu'il soit mis un terme à ce genre de dérives.
 
Nous sollicitons en conséquence, en liaison avec les principales associations nationales de notre communauté, un entretien, afin de vous faire part du profond trouble de nos compatriotes et de la colère ressentie face à ces assauts racistes répétés.
 
Nous souhaitons évoquer avec vous les initiatives qui permettraient d'apaiser toute une communauté en souffrance qui considère qu'elle n'est pas, aujourd'hui, traitée de manière équitable.
 
Nous vous remercions de votre réponse très attendue qui sera diffusée dans notre revue nationale « L'algérianiste », ainsi qu'auprès des 500 associations de Pieds-Noirs et Harkis qui composent notre communauté.
 
Nous vous prions de bien vouloir agréer, Madame le Ministre, l'expression de notre considération distinguée.
 
Madame TAUBIRA
Garde des Sceaux, ministre de la Justice
Ministère de la Justice
13 Place Vendôme
75042 PARIS Cedex 01


Thierry Rolando
Président national du Cercle algérianiste