Articles

Imprimer

Communiqué de Presse : Insultes publiques contre les pieds-noirs

Écrit par CINI. Associe a la categorie Communiqués de Presse

Les insultes publiques contre les pieds-noirs doivent cesser
(22 oct. 2013)

Madame Eva JOLY, ancienne candidate à la présidence de la république, a comparé le 16 octobre dernier sur la chaine iTélé la situation des Roms à celle des Français d’Algérie.

 

 

Madame Eva JOLY, outre qu’elle montre à nouveau sa méconnaissance totale de l’histoire de France, vient de pratiquer un amalgame des plus insupportables comparant les Français d’Algérie, qui ont subi un exode des plus dramatiques laissant derrière eux des milliers de morts à la situation des Roms d’aujourd’hui.

Qu’il soit permis de rappeler à Madame Eva JOLY, par ailleurs, que les Français d’Algérie partie intégrante de la communauté nationale, ont contribué au sein de l’armée d’Afrique par dizaine de milliers à la libération du territoire et à chasser l’occupant nazi au prix de pertes immenses.

Cette déclaration insultante intervient après celle du politologue, Thomas GUENOLE, déclarant, au mois de juin dernier, sur le journal de France Inter que « dans le midi la parole raciste se trouvait libérée à cause de la présence de nombreux pieds-noirs ».

Ces propos ne sont pas tolérables comme n’est pas tolérable le silence assourdissant des associations « droits de l’hommistes » qui visiblement sélectionnent leur cause et restent passives quand cela les arrange.

Insulter les pieds-noirs serait pour certain une pratique admissible.

Le Cercle Algérianiste exige de Madame Eva JOLY et de Monsieur Thomas GUENOLE des excuses publiques.

Il appelle tous nos compatriotes à la plus grande vigilance face au dérapage de certains responsables publics qui pensent qu’insulter les pieds-noirs n’aura aucune conséquence.

Il rappelle, enfin, à Madame Christiane TAUBIRA, Garde de Sceaux, que toutes les communautés ont le droit au même respect et à la même intégrité morale et qu’aucune stigmatisation n’est plus acceptable qu’une autre.

Il lui demande de faire preuve pour les pieds-noirs de la même capacité d’indignation que pour les autres communautés stigmatisées.

 

Thierry Rolando
Président national du Cercle algérianiste

 

 

Cliquez ici pour télécharger au format pdf