Imprimer

Septembre 2007

Écrit par Administrateur. Associe a la categorie Satisfecit et Cartons Rouges

Carton Rouge
 
À Julien Giorgi, maire de Villeneuve-sur-Bellot, en Seine-et-Marne, qui lui faisait part de sa stupéfaction de voir le buste d’Hô Chi Minh trôner au centre de la ville,  le député-maire de Montreuil (Seine-Saint-Denis) Jean-Pierre Brard (communiste), devait répondre que sa commune revendiquait publiquement le fait qu’Hô Chi Minh est d’abord et surtout le libérateur et le père fondateur de la patrie vietnamienne, qui a fait preuve d’une résolution et d’une détermination exceptionnelle pour mener le combat contre l’hégémonie coloniale. Et M. Brard de rajouter qu’il préférait personnellement ceux qui ont combattu pour l’indépendance de leurs pays plutôt que les actes barbares dont est responsable l’armée française. « Combien de rues portant des noms de militaires - devait enfin s’exclamer l’édile communiste - sont des insultes à la mémoire des peuples ? ».
Il est inutile de commenter d’aussi abjects propos qui montrent à l’évidence que les idées totalitaires ont encore de beaux jours en Seine-Saint-Denis.