Imprimer

Débarquement allié en Afrique du Nord

Écrit par Georges BOSC. Associe a la categorie La Seconde Guerre Mondiale

NDLR :"TORCH" est le nom de code donné au débarquement allié en Afrique du nord qui constituait le premier maillon de la reconquête. Elle devait se poursuivre par l'opération "ANVIL" (enclume) avec les débarquements de Corse, d'Italie, de Provence et la remontée victorieuse jusqu'en Allemagne au cours desquels devait s'illustrer l'armée d'Afrique.

 

OPERATION "TORCH"

 

Telle qu'elle a été arrêtée le 24 juillet 1942, "Torch" se définit comme une opération amphibie anglo-américaine dont les buts essentiels sont :

Deb convoi operation torch- D'établir des têtes de pont entre Oran et la Tunisie, d'une part,

- D'établir des bases au Maroc, d'autre part.

- D'exploiter les têtes de pont ainsi formées pour chasser les forces de l'Axe du Maroc, de l'Algérie et de la Tunisie (sic), de manière à progresser ensuite vers l'est contre les arrières de l'armée Rommel, "Afrika Korps" et corps expéditionnaire italien réunis.

- Enfin, de se servir de l'Afrique du Nord comme d'une base de départ vaste et efficace pour des opérations ultérieures sur le continent européen.

Les plans de débarquement prévoient en outre une coordination entre les forces d'assaut proprement dites et l'action sur le terrain des organisations clandestines, afin de faciliter l'occupation du sol par les Alliés.

Le 14 août 1942, le général américain Dwight Eisenhower est nommé commandant en chef suprême des forces alliées et l'amiral Andrew Cunningham (ancien chef de l'escadre anglaise de Méditerranée), commandant en chef des forces navales. Le général Doolittle (héros du raid sur Tokyo), pour l'U.S. Air-Force, et l'air-marshall Waslh, pour la Royal-Air Force, se partagent le commandement aérien. Le général Mark Clark, commandant en second, est également américain, de façon à conserver le leadership aux Etats-Unis en cas d'indisponibilité d'Eisenhower ; il a de plus autorité directe sur les chefs des trois forces terrestres de débarquement, les généraux américains Patton, Fredendall et Ryder.

L'opération "Torch" est fixée au 8 novembre 1942 dans les premières heures. Elle s'est assignée trois objectifs: Casablanca, Oran et Alger.

Georges BOSC

In l'Algérianiste n° 62 de juin 1993

Vous souhaitez participer ?

La plupart de nos articles sont issus de notre Revue trimestrielle l'Algérianiste, cependant le Centre de Documentation des Français d'Algérie et le réseau des associations du Cercle algérianiste enrichit en permanence ce fonds grâce à vos Dons & Legs, réactions et participations.