Imprimer

Un caricaturiste oranais : Joseph SIRAT

Écrit par Dictionnaire national des caricaturistes contemporains. Associe a la categorie Peinture

Peintre et dessinateur, né à Toulouse en 1869, il fit ses études classiques dans sa ville natale et vint ensuite à Paris pour suivre les cours de l’école des Beaux-Arts.

D’un tempérament très original et primesautier, le jeune artiste délaissa bientôt l’enseignement officiel pour s’affirmer lui-même, en dehors de toute tradition d’atelier ou d’école, et ses premières expositions à la Société des Artistes Indépendants dévoilèrent un tempérament énergique et personnel.

Joseph Sirat trouva peu à peu la voie où sa réputation devait s’établir définitivement. Appelé en 1889 en Algérie comme directeur de l’école des beaux-arts d’Oran, fonction qu’il occupa jusqu’en 1892, il se révéla excellent caricaturiste dans le Turco d’Alger, la Revue Algérienne et le Charivari Algérien.

Mêlé aux luttes locales et même au mouvement politique, très ardent dans cette colonie, il fut directeur du Grelot Algérien, où ses charges et ses polémiques firent sensation.

À Oran ensuite, Joseph Sirat fonda la Société départementale des Beaux-Arts dont il jeta les bases en 1899 et qu’il présida jusqu’à son retour à Paris en 1902.

Depuis lors, cet artiste s’est en quelque sorte montré le continuateur de l’œuvre d’André Gill. Passé maître dans l’art de la caricature, qui exige à la fois beaucoup de métier et d’imagination, il s’est créé une personnalité incontestée par ses interprétations fantaisistes d’hommes politiques, et l’on a accueilli avec faveur, notamment ses charges de MM. Arthur Meyer, Rouvier, Rochefort, Jaurès, Waldeck-Rousseau, Brisson, le président Loubet, Clemenceau, Dujardin-Beaumetz, l’amiral Bienaimé, Pie X, le prince Victor, le tsar Nicolas, l’empereur Guillaume et tant d’autres.

Esprit synthétique, il s’essaye à reproduire le caractère des individus sans déformation ni exagération outrée, et il y parvient simplement par la notation en saillie du trait burlesque de chacun.

Joseph Sirat s’est fait entendre comme conférencier sur des questions concernant l’Algérie.

Extrait du Dictionnaire national des caricaturistes contemporains, Curinier, C. E. 6 tomes, 1901-18

In l’algérianiste n° 94

Vous souhaitez participer ?

La plupart de nos articles sont issus de notre Revue trimestrielle l'Algérianiste, cependant le Centre de Documentation des Français d'Algérie et le réseau des associations du Cercle algérianiste enrichit en permanence ce fonds grâce à vos Dons & Legs, réactions et participations.